C’est pour une fille ou pour un garçon ?

C'est pour une fille ou pour un garçon ?

Publicités

« On ne naît pas femme, on le devient. »

« Cette affirmation peut être comprise comme une négation de la réalité biologique, j’y vois surtout le constat d’une évidence : lorsque de multiples déterminismes s’enchevêtrent, la prévision de la suite des événement est rendue impossible, il est donc raisonnable d’admettre que l’ état des choses de demain n’est pas inclus dans l’ état d’aujourd’hui. Cela est vrai pour les météorologistes ; ils renoncent à annoncer le temps plus de quinze jours à l’avance tant les mécanismes en jeu sont multiples et imbriqués. Combien cela est encore plus vrai pour la construction d’une personne, fruit d’innombrables influences! Si je connaissais ton caryotype, je pourrais te dire quel est ton sexe biologique; cela me renseignera bien peu sur l’aventure que tu développeras. Lire la suite

« Non c’est non ! » Petit manuel d’autodéfense à l’usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire.

Les femmes sont quotidiennement les cibles d’interpellations, de harcèlement, d’agressions verbales,
physiques ou sexuelles plus ou moins graves, plus ou moins violentes, à degrés divers, au travail, dans
l’espace public et privé. Comment reconnaître et prévenir une situation d’agression ? Comment réagir
efficacement, savoir se protéger et éviter la violence ? Lire la suite

L’homme idéal est une (vraie) femme

« La gent masculine est en train de succomber à une préoccupation traditionnellement féminine: la beauté ».

Dans le hors série de Courrier International cette semaine y’a un article qui commence comme ça. Zemmour aurait pas dit mieux: « Il s’épile. Il achète des produits de beauté. Il porte des bijoux (…) Il croit dur comme fer aux valeurs féminines. Il préfère le compromis à l’autorité et privilégie le dialogue, la tolérance, plutôt que la lutte. L’homme idéal est une vraie femme ». Au secours, on assiste à une féminisation des mœurs! Désormais, c’est l’égalité dans la similitude et les hommes ne savent même plus à quel stéréotype saint se vouer. Tout ça, nous dit l’article, à cause de ces méchantes féministes castratrices! Vraiment? Lire la suite