La fabrique de la femme parfaite

Débusquez les plus beaux spécimens que vous sélectionnerez en fonction de critères très réducteurs : taux de mélanine et de graisse, couleur des yeux, crépitude des cheveux… Moins elles seront noires de peau, plus elles seront maigres, et mieux ce sera.
Quelques opérations de chirurgie esthétique plus tard (nez, seins, fesses, lèvres du haut ET du bas, anus -qu’il est désormais possible de blanchir, on n’arrête pas le progrès) mettez vos filles aux régimes tout en leur rabâchant qu’elles doivent accepter leur corps tel qu’il est, touça-touça.
Choisissez ensuite de très bons photographes, et faites-leur prendre des dizaines de clichés de vos modèles, sous la meilleure lumière qui soit, évidemment.
Retouchez enfin les meilleurs clichés obtenus grâce à Photoshop afin d’obtenir peau merveilleuse, ventre plat, taille fine, etc.
Vos copies sont prêtes.

Publicités

Culture de masse

Comment proposer des produits communs à tous lorsque l’hétérogénéité du public croît d’autant avec son nombre ?

Ensuite, comment conjuguer innovation et conformisme, sachant, que « le standard bénéficie du succès passé et l’original est le gage du succès nouveau », mais que « le déjà connu risque de lasser et le nouveau risque de déplaire » (Edgar Morin)