L’homme idéal est une (vraie) femme

« La gent masculine est en train de succomber à une préoccupation traditionnellement féminine: la beauté ».

Dans le hors série de Courrier International cette semaine y’a un article qui commence comme ça. Zemmour aurait pas dit mieux: « Il s’épile. Il achète des produits de beauté. Il porte des bijoux (…) Il croit dur comme fer aux valeurs féminines. Il préfère le compromis à l’autorité et privilégie le dialogue, la tolérance, plutôt que la lutte. L’homme idéal est une vraie femme ». Au secours, on assiste à une féminisation des mœurs! Désormais, c’est l’égalité dans la similitude et les hommes ne savent même plus à quel stéréotype saint se vouer. Tout ça, nous dit l’article, à cause de ces méchantes féministes castratrices! Vraiment?

C’est vrai qu’il est désormais impossible d’échapper dans les parfumeries, pharmacies et para pharmacies, les super et hyper marchés à la crème hydratante « homme », à l’exfoliant « homme », aux masques « homme », à la crème anti-âge « homme », aux pillules qui font maigrir -je te le donne en mille- « homme ». L’homme moderne doit être en pleine forme physique, vivre sainement. Les temps ont changé. Recherche de bien-être ou narcissisme dicté par l’apparence et le besoin de paraître toujours jeune? Car, non seulement l’homme SE DOIT de prendre soin de sa peau, mais surtout (et on voit tout de suite où le bât blesse) l’homme moderne SE DOIT de prendre soin de sa peau avec des produits SPÉCIALEMENT FORMULÉS pour lui. Car tu sais, hommes et femmes n’ont pas la même peau. C’est bien connu: Mars & Vénus, tout ça tout ça. Pour conquérir une clientèle masculine, les fabricants de cosmétiques ont trouvé la formule.

Selon une étude EUROSTAF, le marché des cosmétiques pour homme représente 3 milliards d’euros au niveau mondial dont 700 millions d’euros pour les seuls produits de soins. Le chiffre d’affaire du marché français a augmenté de 140% depuis 1997 et représente aujourd’hui 42 millions d’euros. Tu comprends mieux l’engouement des marques pour ce marché juteux.

Certes, les hommes comptent environ 6000 poils répartis sur le visage. De plus, sous l’action du rasoir, la peau d’un homme a tendance à s’épassir. Et alors? ça justifie à créer des lignes « homme »? Même pas,  résume la Dre Lucie Germain, professeure au Département de chirurgie de l’Université Laval et spécialiste de la reconstitution de tissus humains. « À ce jour, aucune étude scientifique n’a réussi à prouver qu’il y avait une différence dans la constitution du derme d’un homme et d’une femme ».  Les différences varient plutôt d’un indivudu à l’autre  non en fonction du sexe. Ah bon? Mais pourquoi ça marche?

« La beauté des hommes est encore soumise à un tabou. Cela implique une distribution anonyme et discrète » dit l’étude . Les cosmétiques pour hommes sont donc vendus dans des boîtes moins criardes. Ils portent des noms faciles à comprendre et rigolos.  « Démon de midi » pour l’anti-rides de la compagnie Marco Serussi ou « Bonne gueule brun« , « Sauve qui peut les cheveux » « Canaille » pour les soins de chez Nickel. Tout le monde le sait,les hommes sont de grands enfants!
Ensuite, ces cosmétiques sont moins parfumés, laissent moins de sensation de « gras » sur la peau. L’homme il veut pas qu’on voie qu’il met des trucs pour devenir plus joli. Sauf qu’à l’intérieur, outre les odeurs et les agents de texture, les ingrédients actifs sont généralement les mêmes que ceux qui sont utilisés dans les cosmétiques pour femmes.

La quantité de microcollagène, de boswelox, de céramides, d’ extraits de tomate (oui oui tu as bien lu), de protéines, de germe de blé, de peptides de riz, d’extraits de réglisse (ça, ça REVELE l’éclat du teint, sic), de cellules bios intégrales (wtf?), de vitamine A, C ou E , j’en passe et des meilleurs… Tout ça, c’est similaire dans l’anti-rides pour hommes et celui pour femmes. Mais alors pourquoi un soin anti-ride « femme » de chez L’Oréal Paris coûte 16,99  € le pot 50 ml, quand la même crème spécialement conçue pour combattre les signes de vieillissement des peaux « homme » coûte cette fois10€?! Il paraît que les hommes n’ont pas l’habitude de payer cher pour soigner leur peau, et puis le marché est naissant, alors tu vois, faudrait quand même pas tuer la poule au cheveux d’or dans l’œuf.

Et ben moi je dis que si, pour des raisons clairement évidentes de coûts, les femmes décidaient soudain de n’acheter que les crèmes « spécialement formulées » pour ces mâles dermes, ça lui ferait les pieds à Rodrigo Padilla de chez L’Oréal Paris qui affirme, évasif: « Notre ligne de produits pour hommes est bien sûr différente des produits pour femmes. Ce ne sont pas les mêmes formules, pas les mêmes quantités de produits chimiques ». Ben tiens!

Reblog this post [with Zemanta]
Publicités

2 réflexions sur “L’homme idéal est une (vraie) femme

  1. Ou même de ne pas acheter du tout ces saletés ?

    • Effectivement 6 ans après l’écriture de cet article, j’en suis revenue de ces saletés comme tu dis. Auj c’est amande douce, zéro fond de teint et moins de maquillage en général. Ma peau est sensible, je lui fous la paix.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s